top_03.gif

GESTION DE PROJETS, TRANSFORMATION ET OPÉRATIONS

On ne peut pas toujours maîtriser le changement mais on peut le canaliser, en adoptant les méthodes propices à la créativité et l'innovation, en diminuant les résistances pour, ultimement, qu'il devienne simplement de l'amélioration continue.

Voilà les cinq habiletés qui vont améliorer l'organisation des entreprises.

fleche55.gif
 

Mieux connaître les processus qui contribuent à générer de nouveaux produits/procédés/processus, permet de comprendre l’écosystème et les moyens d’en tirer tout le parti possible. Pour cela il faut savoir porter un regard critique sur son organisation afin de l’améliorer.

Innovation : analyser et améliorer votre processus →

01.jpg
02.jpg

02 -
CONCEVOIR

La créativité n'est pas forcément un don, elle peut être opérationnalisée pour être intégrée. C'est la possibilité de mettre en place une démarche créative appliquée au contexte organisationnel.

Créativité : mettre l'idéation au service de votre organisation →

01 -
INNOVER

conduire.jpg

03 -
CONDUIRE

Les entrepises se transforment qu'on le veuille ou non. Autant utiliser les meilleures techniques afin de préparer le changement, le gérer et l’intégrer dans la culture organisationnelle.

Gestion du changement : une approche méthodique pour optimiser vos projets de transformation →

Le succès des organisations réside dans leur capacité à changer. Pour y arriver, il faut susciter l’intérêt et l’engagement. Deux composantes nécessaires que les acteurs du changement doivent s'approprier afin de le mener à bien.

Gestion du changement : faciliter l'adhésion de l'équipe →

02c.jpg

04 -
OPTIMISER

02.png

05 -
AUTOMATISER

Dans les entreprises, il y a de nombreux processus qui ne sont plus efficaces et qui doivent être optimisés. Parfois, on peut faire des changements dans l’équipe de travail, dans son fonctionnement et dans son organisation, mais parfois il est plus pertinent d'automatiser certaines tâches.

Processus d’affaires : améliorer le rendement par l’innovation ou la transformation →